L’industrie n’est pas seule à produire une grande quantité de déchets, le secteur des services en génère énormément aussi et pour les particuliers, leur quantité n’est pas non plus négligeable : papier, bics, piles, cartouches d’encre, meubles ou encore appareils électriques.

Le meilleur déchet est celui qui n’existe pas !

C’est pourquoi, lors de l’achat, préférons les produits les moins emballés ou les emballages recyclables et consignés, comme les bouteilles en verre plutôt que les Tetra Pak. Et pensons à utiliser des recharges, toujours plus économiques que les produits à usage unique.

Verre

Les bouteilles et bocaux vides, en verre jetable, doivent être portés aux bulles à verre ou dans les parcs à conteneurs pour être recyclés.

Papier

On peut réutiliser les cartons et enveloppes à bulles pour les envois, jeter les papiers usagés, cartons, prospectus, journaux et magazines dans des bacs ou des cartons destinés à cet effet. Les films en plastique entourant les journaux doivent être préalablement enlevés. Les papiers plastifiés, les papiers carbone, les papiers gras, les mouchoirs, les tickets et le papier peint ne peuvent pas être recyclés.

Plastique

Les bouteilles et flacons en plastique vides, comportant le sigle PET ou HDPE, sont recyclables. Ils doivent être entreposés dans les sacs prévus à cet effet, qui font l’objet de collectes sélectives ou qui sont emportés au parc à conteneurs.

Aluminium

La production de l’aluminium étant polluante, il vaut mieux préférer d’autres types d’emballage ou réserver cette matière à des objets non jetables. Les canettes, les barquettes, les bidons, les couvercles et les capsules , vides et propres, peuvent être recyclés.

Déchets toxiques

  • Les déchets toxiques (batteries, néons, ampoules) doivent être déposés dans les points de collectes ou dans les parcs à conteneurs.
  • Les piles rechargeables sont vivement conseillées. Les piles usagées doivent être déposées dans les points de collecte.

Produits de nettoyage

  • Les produits d’entretien ont un impact sur la santé et sur l’environnement. Il convient donc de limiter leur utilisation. Un petit entretien régulier avec des produits simples et polyvalents est moins nocif qu’un grand nettoyage avec des produits agressifs. On choisira donc des produits qui contiennent des tensioactifs d’origine végétale et biodégradables. L’utilisation de savon liquide à base d’huile végétale est recommandable pour de nombreux usages.
  • Les lingettes à usage unique sont à proscrire. Les produits doivent être conservés dans les emballages d’origine. Les instructions de dosage doivent être respectées et il faut éviter tout surdosage.