Rénovation de l'installation de chauffage, avec remplacement de chaudière au mazout (2012)

Proposé par Administration communale de Pont-à-Celles

Plan icon Bâtiment

Plan icon Commune

Remplacement d'une vieille chaudière fonctionnant au mazout, par une nouvelle "basse température" et adaptations des circuits, de la régulation en fonction des activités des ateliers (zones : bureaux, ateliers, etc.)

Mon conseil:
Le remplacement d'une chaudière mazout par un modèle au gaz (naturel) à condensation est généralement intéressant, mais pas toujours possible (p. ex. : le gaz n'est pas disponible dans la rue, etc.). Le cas échéant, une chaudière au mazout très basse température, voir "à condensation" peut alors être le choix le plus avantageux, compte tenu des contraintes (budget, etc.) Le système de régulation de l'installation devra de toute manière prendre en compte la température extérieure (via au moins une sonde extérieure)de manière à permettre de chauffer dans une plage de température la plus relativement basse possible. De plus, il peut s'avérer fort intéressant de tenir compte des différences de températures de consigne pouvant être considérées en fonction des activités (par exemple : une zone de travail manuel où 18 c° est suffisant et un bureau où il est demandé 20 c°) dans la rénovation des circuits.

Pont-à-Celles