À Villers-le-Bouillet, une isolation par béton chaux chanvre qui ne laisse pas de marbre !

Proposé par Facilitateur URE Bâtiments non-résidentiels

Plan icon Bâtiment

Plan icon Association

En 2006, la Wallonie lance un appel à projets à destination des pouvoirs locaux pour la promotion de la construction de bâtiments à faible consommation d’énergie, accessibles pour tous et de qualité. Le bâtiment abritant les services communaux étant vétuste et exigu, la commune de Villers-le-Bouillet décide alors de se lancer dans l’aventure.
Villers-le-Bouillet est une commune d’environ 6 300 habitants. Elle est située entre Namur et Liège, en plein cœur de la Hesbaye wallonne.
Dès le départ du projet, le bureau d’architecture Henri Garcia et l’administration communale conçoivent un bâtiment devant répondre au standard passif. D’une superficie de 1 350 m², répartie sur 2 étages et des combles, l’espace doit pouvoir s’adapter à l’évolution de la vie de la commune.
Comme tout bâtiment voulant répondre au standard passif, les techniques sont optimisées. A Villers-le-Bouillet, on retrouve, entre-autres, production d’eau chaude sanitaire via un chauffe-eau solaire, appoint de chaleur et de froid par pompe à chaleur réversible et free-cooling, débit de ventilation piloté par des sondes de mesures CO2, toitures vertes, optimisation de la lumière naturelle, …
La structure, quant à elle, résulte du mariage de deux techniques : des voiles de béton pour les pignons extérieurs et une ossature bois PEFC pour les façades. L’isolation des murs est réalisée par projection de béton chaux-chanvre, matériau innovant à bien des égards.

Mon conseil:
Vous êtes une institution ou entreprise wallonne, pour toute question sur l'énergie, n'hésitez pas à contacter le guichet des Facilitateurs URE de Wallonie : facilitateur.ure.batiment@icedd.be / Tel : 081/25.04.98

Villers-le-Bouillet