Rénover son logement pour réduire sa facture d’énergie

Les actualités du Plan Air Climat Énergie

Retour à la liste
initiative title
25/09/2018

Rénover son logement pour réduire sa facture d’énergie

Avec un coût de l’énergie qui s’envole, les factures peuvent vite s’avérer salées et les réduire représente un défi de taille pour votre budget.
Que vos motivations soient financières ou que vous souhaitiez aussi vous impliquer pour l’environnement, vous pouvez vous faire accompagner et réaliser des travaux qui permettront d’alléger votre facture énergétique. De plus, vous y gagnerez aussi en confort.

L’isolation : la pierre angulaire de la rénovation du logement

Avant de commencer vos travaux, fixez-vous des priorités. De manière générale, commencer par prendre en compte l'isolation de l'habitation et particulièrement le toit et le plancher du grenier est un bon point de départ. Saviez-vous que le toit est responsable de 20 à 30% des pertes de chaleur d’une habitation ?

Pour obtenir une maison confortable et économe en énergie, il convient aussi éviter les entrées d'air froid et les sorties d'air chaud par les interstices mal isolés. Une solution consiste à réaliser des parois extérieures étanches à l'air; de cette manière, on supprime les flux d'air non désirés. Veillez à ne pas oublier certains points comme les pourtours de châssis, les raccords et percements éventuels. Ce sont ces petites failles qui laissent une sensation de froid et de courants d’air désagréables dans la maison, alors même que nous portons un gros pull en laine. Une solution à ce type de problème est la pose d’un matériau coupe-vent pour empêcher que l'air ne passe par les trous et que l'isolation soit performante

Enfin, assurez-vous de la qualité de l’air qui circule dans votre habitation. 

Une bonne isolation de votre logement permet de garder la chaleur mais ne permet pas le renouvellement de l’air, c'est pourquoi la rénovation de votre logement passe aussi par la qualité de l'air qui y circule. Pour garder une maison saine, il faut évacuer l’air des pièces humides (cuisine, salle de bains, WC...) et l’air pollué (C02, substances chimiques dégagées par les peintures et matériaux de construction…) en le remplaçant par de l’air frais en provenance de l’extérieur via les pièces de vie (chambres, séjour, bureau…). 
En ouvrant simplement les fenêtres, vous n'obtiendrez pas une solution suffisante. Non seulement l’aération ne sera que temporaire mais en plus cela refroidira votre intérieur. La qualité de l’air intérieur sera moins bonne et votre consommation d’énergie pour le chauffage risque d'augmenter.
La solution satisfaisante pour aérer sans perdre de chaleur est d’installer un système de ventilation adapté : ventilation naturelle ou ventilation mécanique contrôlée (VMC) à simple ou à double flux. La ventilation naturelle crée la circulation et le renouvellement de l’air froid extérieur par des entrées d’air placées dans la partie basse des pièces principales. Cet air se réchauffe avant de s ‘échapper par des bouches situées dans la partie haute des pièces humides comme les toilettes, la cuisine ou la salle de bain. Quant à la ventilation mécanique contrôlée, il s’agit d’un dispositif de ventilation modulant automatiquement le renouvellement de l’air et l’évacuation de l’air intérieur pollué et des condensations. La VMC est particulièrement adaptée aux pièces humides.

Un chauffage performant pour un foyer confortable 

Après l’isolation de la maison, vous pouvez opter pour un système de chauffage performant. Retenez qu’une chaudière ancienne est moins performante qu’une chaudière à condensation et qu’elle engendre des frais d’entretien et des pertes de chaleur plus importantes. Mais une bonne installation de chauffage passe aussi par une régulation efficace. Demandez le placement d’une sonde de température extérieure qui adaptera la température de l’eau de chauffage à la température extérieure et vous permettra d’augmenter le rendement saisonnier de la chaudière. Sans oublier l’installation d’un thermostat d’ambiance programmable et de vannes thermostatiques sur les radiateurs pour vous permettre d’affiner la température pièce par pièce.

En plus de ces éléments, n’oubliez pas de dégager les radiateurs de tout objet empêchant la chaleur de se diffuser dans la pièce et de les purger pour garantir une bonne répartition de l’eau dans l’émetteur de chaleur. Veillez aussi à isoler les conduits de chauffage (surtout ceux qui traversent des pièces non chauffés) pour réduire les pertes de chaleur au niveau de la distribution.

Si vous souhaitez aller plus loin dans vos travaux de rénovation

D’autres transformations peuvent aussi contribuer à réduire votre consommation d’énergie. Un vitrage trop peu performant ou des fenêtres abimées peuvent vous inciter à les changer. Assurez-vous de choisir une fenêtre dont le vitrage et le châssis offriront la meilleure performance thermique. Le double vitrage à haut rendement devient la norme mais il existe d'autres vitrages encore plus performants comme le triple vitrage. Il est possible d’aller encore plus loin en optant pour un intercalaire performant (pièce au pourtour du vitrage qui maintient les panneaux de verre) ainsi que pour des membranes d’étanchéité à l’air qui seront placées sur le pourtour du châssis et noyés dans le plafonnage contre la maçonnerie.  Enfin, le remplacement de fenêtres est en lien direct avec la question de la circulation de l’air dans la maison. En effet, c’est l’occasion de réfléchir au système de ventilation que vous désirez mettre en place dans votre habitation : s’il s’agit d’un système d’amenée d’air naturelle, vous pouvez placer les grilles d’amenées d’air directement dans les châssis.

Tout au long de ces démarches, vous pouvez vous faire conseiller, notamment auprès de l’équipe de consultants des 16 Guichets Énergie Wallonie répartis dans la région.

Pour un diagnostic « sur mesure » et des conseils personnalisés et adaptés à votre propre habitation, pensez à faire réaliser un audit énergétique par un auditeur agréé par la Wallonie. 

Il existe aussi des primes et avantages fiscaux accordés par la Région pour vous accompagner dans vos transformations : Primes Énergie, primes Rénovation…

En résumé

En entreprenant des rénovations dans votre logement, vous pouvez significativement diminuer vos consommations d’énergie tout en réduisant vos factures.

Les points clef sur lesquels vous pouvez être amenés à vous pencher lors de la rénovation sont les suivants :

  • Isolation et étanchéité : à l’intérieur comme à l’extérieur du logement, il s’agit du pôle central et du point de départ de la rénovation et les travaux qui vous permettront de réaliser les économies d’énergie les plus conséquentes.
  • Qualité de l’air : s’assurer que le logement permet à l’air humide et pollué de s’évacuer. C’est l’assurance d’un intérieur sain et confortable.
  • Système de chauffage performant : une chaudière trop ancienne causera des frais d’entretien élevés et des pertes de chaleur importantes. N’hésitez pas également à exiger un système de régulation efficace avec une sonde de température extérieure et vannes thermostatiques sur les radiateurs.
  • Fenêtres : Vous pouvez être amené à changer votre vitrage si vos fenêtres sont abîmées ou parce qu’elles n’offrent plus une performance thermique optimale. Il existe de nombreux vitrages très performants comme le triple vitrage.
  • Les Guichets Énergie Wallonie : informations et conseils aux particuliers sur tout ce qui concerne l’énergie (dimension technique et primes). Tél. 078.15.15.40.