Le contexte du Plan Air Climat Energie

Le Plan Air Climat Energie s’inscrit dans la mise en œuvre du Décret Climat du 19 février 2014. Celui-ci, instaure des objectifs en matière de réduction des émissions de gaz à effet, de serre aux horizons 2030 et 2050.En fixant une politique climatique, énergétique et de qualité de l’air ambiant transparente et à long terme, le décret permet de créer un cadre clair et d’ainsi sécuriser notre économie en assurant le développement de marchés dans le domaine de l’énergie renouvelable et de l’efficacité énergétique, et des techniques de production respectueuses de l’environnement, génératrices d’économies d’énergie et d’emplois. Il permet aussi de positionner la Wallonie à la pointe des pays et régions en termes de politiques de lutte contre le changement climatique.

Afin d’atteindre ces objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre ainsi que les objectifs de qualité de l’air ambiant le texte prévoit que le Gouvernement établira, tous les cinq ans, un Plan Air-Climat-Energie.

Selon la procédure décrite dans le décret, le Plan Air Climat Energie s’inscrit dans un processus dynamique qui prévoit un rapport annuel au Gouvernement et au Parlement ce qui permet de l’adapter, le cas échéant, soit pour tenir compte des retours d’expérience, soit pour tenir compte des futures évolutions de la législation.

En exécution du décret « Climat », le premier projet de Plan Air Climat Energie porte jusqu’en 2022 (soit sur les deux premières périodes), il a été approuvé en première lecture par le Gouvernement wallon le 23 janvier 2014. Il a ensuite été soumis à une enquête publique qui a suscité de nombreuses réponses. Sur la base de l’analyse de ces contributions, une version adaptée est ici proposée.

Cette nouvelle version répond aux remarques pertinentes reçues telles que la  nécessité de renforcer les mesures d’information et de sensibilisation, d’étoffer le chapitre relatif à la politique énergétique ou encore de développer les mesures relatives à l’amélioration de la qualité de l’air.

L’évolution du contexte politique wallon est prise en compte notamment en cohérence avec la nouvelle Déclaration de politique régionale 2014-2019 et le Plan Marshal 4.0.

Enfin, l’évolution du contexte européen a nécessité l’adaptation et l’ajout d’un certain nombre de mesures tant dans le volet Climat/énergie que dans le volet Qualité de l’Air